Le Docteur CAUSSE-COUDE (CES de Dermatologie) vous reçoit sur rendez-vous pour des consultations de dermatologie, d’otologie ou d’allergologie.

Déroulement d’une consultation de dermatologie CHIEN, CHAT et NAC

1/ Recueil de l’ensemble des informations ayant motivé la consultation (antécédents de l’animal, historique de la maladie si celle-ci dure depuis un certain temps, recueil des résultats d’examens ayant déjà été effectués par le vétérinaire référent…)

2/ Examen clinique général

3/ Examen dermatologique à proprement parler :

Examen détaillé des diverses lésions cutanées sur l’animal.

Examens dits de « première intention » : ces examens sont simples, d’interprétation relativement aisée et de résultat immédiat. Ils sont le plus souvent réalisés sur l’animal vigile (sans anesthésie ou tranquillisation) et sont quasiment systématiquement réalisés en routine.

Examen au peigne fin

Prélèvements et examen microscopique de poils (trichogramme) et de pellicules

Raclages cutanés

Calques cutanés (cytologie de surface) / cytologie de ponction

Ces examens peuvent suffire et conduire au diagnostic.

Examens complémentaires dits « de seconde intention ».

Dans ce cas il est proposé de garder l’animal quelques heures à la clinique. Pour des raisons pratiques, un nouveau rendez-vous peut-être fixé, et il est recommandé de laisser l’animal à jeun. Une tranquillisation peut effectivement être nécessaire en cas de biopsies cutanées par exemple (prélèvement chirurgical de petits fragments cutanés de 3 à 6 mm de diamètre).

Tests cutanés allergologiques (« skin-tests »)

Tests allergiques sérologiques (prélèvements envoyés en laboratoire externe en vue d’un dosage sérologique)

Biopsies cutanées (prélèvements envoyés en laboratoire externe en vue d’un examen histologique)

Recueil de poils et de croûtes (prélèvements envoyés en laboratoire externe en vue d’un examen mycologique)

Tests hormonaux

Les résultats de ces examens sont communiqués ultérieurement (1 à 2 semaines selon les laboratoires).

4/ Diagnostic et premiers soins à la clinique.

5/ Hospitalisation possible en cas de dermatose grave et débilitante. Il existe de véritables urgences dermatologiques, dans lesquelles le pronostic vital peut être engagé.