Qu’est-ce que la cataracte ?

La cataracte est l’opacification du cristallin se manifestant par un changement d’aspect de l’œil dont le reflet devient blanchâtre dans l’ouverture pupillaire. Le cristallin est la lentille de l’œil permettant la mise au point de la vision ; il s’organise à la manière d’un oignon par un empilement de fibres parfaitement organisé lui conférant ses propriétés transparentes à l’état normal.

La perte de transparence du cristallin observée lors de cataracte s’accompagne d’une perte de vision, plus ou moins progressive, qui se manifeste par un changement de comportement de votre compagnon : plus triste, moins joueur, il lui arrive de se cogner particulièrement en dehors de son environnement habituel.

Pourquoi mon animal a-t-il la cataracte ?

La cataracte ne concerne pas uniquement les individus âgés. Des formes de cataracte juvénile, voire congénitale, sont courantes et affectent préférentiellement certaines races de chiens (cf. Le dépistage des Maladies Héréditaires Oculaires Canines).

La cataracte peut se développer à la suite d’un traumatisme oculaire ou d’une affection d’une autre partie de l’œil (atrophie de la rétine par exemple). La cataracte peut également être la conséquence d’une maladie plus générale, à répercussion oculaire. Le cas le plus classique est la cataracte diabétique chez le chien, bilatérale et d’évolution souvent très rapide. D’autres maladies responsables d’inflammation intraoculaire (ou uvéite) peuvent favoriser l’apparition de la cataracte (maladies infectieuses, atopie non contrôlée, etc.).

Un examen général approfondi est donc nécessaire lors du diagnostic de la cataracte. Des examens complémentaires peuvent être nécessaires pour explorer une cause générale.

Mon animal peut-il être opéré de la cataracte ?

Jusqu’à ce jour, aucun traitement médical humain ou vétérinaire n’a fait la preuve de son efficacité pour prévenir, ralentir ou inverser le développement de la cataracte. Le traitement de la cataracte chez le chien est uniquement chirurgical, sous anesthésie générale.

La consultation pré-opératoire consiste à pratiquer un examen général permettant d’évaluer le risque anesthésique, ainsi qu’un examen ophtalmologique complet pour rechercher des anomalies oculaires pouvant contre-indiquer la chirurgie. La pression intraoculaire est évaluée à l’aide d’un tonomètre à rebond. Le cristallin est visualisé dans son intégralité après dilatation de la pupille.

Préalablement à la chirurgie, deux examens complémentaires sont indispensables pour garantir la possibilité d’une récupération visuelle. D’une part, l’échographie permet un examen structurel du segment postérieur de l’œil (en particulier la rétine), dont l’observation directe est rendue inaccessible par la cataracte opacifiant le cristallin. D’autre part, l’électrorétinographie et l’examen des potentiels évoqués visuels (ERG-PEV) permet un examen fonctionnel de la rétine et des voies visuelles. En cas d’anomalie à l’un de ces deux examens (décollement rétinien, atrophie rétinienne, etc.), la chirurgie de la cataracte pourra être contre-indiquée, faute de bénéfice visuel.

Enfin, le traitement préalable de toute infection intercurrente (oreilles et dents notamment) est indispensable avant toute chirurgie intraoculaire.

Comment se déroule l’opération de la cataracte ?

La chirurgie de la cataracte chez le chien nécessite une préparation médicale de l’œil opéré pendant une à deux semaines précédant l’intervention (collyres et pommades ophtalmiques, comprimés). Le port d’une collerette étant obligatoire pendant une période plus ou moins longue après la chirurgie, il est indispensable de préalablement habituer votre compagnon au port de cet accessoire désagréable.

Le Docteur MICHEL pratique l’opération de la cataracte de votre animal à la clinique vétérinaire VPLUS de Saint-Germain-en-Laye à l’aide d’un matériel et selon une technique identiques à ce qui est pratiqué en ophtalmologie humaine. Une incision étroite de la cornée (3,2 mm) puis du cristallin permet l’introduction d’une sonde de phacoémulsification fragmentant les masses cristalliniennes opacifiées par des vibrations à fréquence ultrasonore.

La mise en place par cette même incision d’un implant cristallinien adapté au chien permet de corriger le défaut d’acuité visuelle résultant (hypermétropie) et de limiter la formation d’opacités sur la capsule postérieure du cristallin.

Le port d’une collerette est obligatoire après la chirurgie pour éviter que votre chien ne se frotte ou ne se cogne l’œil au risque de provoquer des complications post-opératoires. Les fils de suture résorbables de 0,03 mm de diamètre (inférieur au calibre d’un cheveu) ne le supporteraient pas.

Les traitements post-opératoires sont intenses et se font par instillation de collyres et de pommades ophtalmiques ainsi que par administration de comprimés. Les visites de suivi sont primordiales pour s’assurer du bon rétablissement de l’œil opéré et dépister d’éventuelles complications.

Mon animal retrouvera-t-il la vision après l’opération de la cataracte ?

Le pourcentage de réussite de la chirurgie de la cataracte chez le chien avoisine les 85%.

Comparativement à l’Homme, la chirurgie de la cataracte intervient chez le chien sur des formes beaucoup plus évoluées du fait des répercussions visuelles plus tardives. Si la technique est exactement identique, le cristallin est à quant à lui dans la plupart des cas plus dur et nettement plus volumineux. Par conséquent, et parce que trop souvent omis par le patient en ophtalmologie humaine, il est important de rappeler que la chirurgie de la cataracte est une opération délicate, à risque, dont les complications peuvent aboutir à une perte définitive de la vision. Les principales complications post-opératoires sont l’inflammation intraoculaire (ou uvéite), le glaucome et le décollement de rétine.

Le bon respect des consignes post-opératoires (port de la collerette, observance assidue des traitements et des visites de suivi) conditionne en grande partie la réussite de l’intervention.

L’opération de la cataracte a pour objectif de rendre la vision à votre compagnon. Le challenge en vaut la peine.

Quel est le coût de l’opération de la cataracte ?

La chirurgie de la cataracte chez le chien nécessite le même équipement et les mêmes consommables qu’en ophtalmologie humaine. Rares sont les vétérinaires à pratiquer ce type d’intervention en raison du niveau de spécialisation d’une part et du niveau d’équipement d’autre part requis.

La clinique vétérinaire VPLUS de Saint-Germain-en-Laye dispose d’un plateau technique de dernière génération. Le docteur MICHEL vous reçoit en consultation d’ophtalmologie pour personnaliser la prise en charge de votre animal et vous présenter les modalités pratiques. Un devis vous sera détaillé le cas échéant.